"L’Europe mon pays, la Bretagne, ma région"

Publié le mercredi 21 mars 2007.

Une Union Européenne fédérale de régions autonomes : Parce que le pouvoir doit être exercé selon le "principe de subsidiarité".

Créer au niveau européen une assemblée des régions élue au suffrage universel et dotée de pouvoirs importants. Ses membres seront élus à la proportionnelle sur une base régionale (ou nationale pour les états les plus petits). Ils devront être natifs de la région qu’ils représentent ou y résider depuis deux ans au moins

Bâtir une Europe fraternelle, généreuse, solidaire. L’Europe doit recevoir pour missions prioritaires d’harmoniser les niveaux de protection sociale entre Etats en refusant toute régression, et de garantir l’égalité des citoyens dans l’accès aux services publics

Faire affirmer clairement par l’Union européenne le rôle de la puissance publique dans la conduite, l’orientation et la régulation de l’économie et se doter d’une politique économique active, notamment d’un réel système de régulation et de contrôle sur les plans financier (monétaire et fiscal), juridique, social et économique

Contrebalancer la toute puissance américaine (par une diplomatie et une défense communes) et donner à la mondialisation un visage humaniste

Offrir au continent africain un partenariat solidaire fondé sur le co-développement

Construire une Europe de l’environnement : protection des ressources naturelles et du littoral, développement des énergies renouvelables non polluantes

Organiser l’élection des députés européens dans les régions pour qu’elles soient mieux représentées. Des modulations du mode de scrutin seront possibles pour permettre la représentation des régions les moins peuplées

Développer les relations et partenariats entre régions européennes, en renforçant notamment les euro-régions, et favoriser les échanges culturels

Faire respecter les droits linguistiques et culturels par tous les Etats de l’Union européenne, à commencer par la France (« L’Unité dans la diversité »)

Renforcer et rendre plus démocratique l’institution européenne (constitution, président élu au suffrage universel, organisation fédérale de l’Europe, renforcement du pouvoir d’initiative du Comité économique et social européen et du Parlement européen)

Promouvoir la mise en œuvre d’une véritable constitution européenne et d’un processus démocratique d’adoption

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette