Pour des élus proches des gens !

Publié le lundi 19 novembre 2018.


Il est une évidence, le centralisme privilégie Paris, les élites et les métropoles !

Le système "jacobin" est par essence inégalitaire, hiérarchisé et déséquilibré.

Les médias parisianistes font exister les politiciens parisiens... Le peuple subit l’imaginaire politique du microcosme "parisianiste" qui tourne en rond et propose toujours les mêmes personnalités qui envahissent l’espace "politico-médiatique".

20170908175007_IMG_2129

Le mouvement des "gilets jaunes" est une demande de reconnaissance de la part des "populations périphériques" (on pourrait presque dire des populations qui vivent de l’autre côté du "périphérique"). Sortir de la verticalité, pour un fonctionnement sociétal plus horizontal.

Le ras-le-bol fiscal est aussi un ras-le-bol du mode de gouvernance. Le moment est venu de repartir de la base et de faire confiance aux élus de terrain, qui sont proches des gens et des réalités. Mettre en place une vraie décentralisation qui libère les territoires !

20171027212805_IMG_2946

Les maires, les élus des régions sont les plus à même de redonner du sens à la politique pour la sortir des "slogans réducteurs" qui déforment les réalités et exacerbent les tensions.

70% de l’investissement public est assuré par les collectivités locales, c’est la dynamique des territoires qui est en jeu !

Il faut des réformes structurelles de l’État et du système social. Les collectivités locales, aujourd’hui dépendantes du bon vouloir de l’État et de ses subventions, doivent avoir une réelle autonomie de décision et de fonctionnement. Le moment est venu de diminuer le nombre d’élus de l’Assemblée Nationale et du Sénat, et de valoriser les élus de terrain.

Les revenus de la contribution sociale généralisée (CSG) ou de la taxation des carburants doivent être fléchés vers les régions, les départements, les communes, afin de leur permettre d’anticiper la transition écologique et de mettre en œuvre des politiques sociales "visibles" des citoyens.

Il s’agit d’appliquer le "principe de subsidiarité" qui place le pouvoir à son lieu de pertinence et d’efficacité. C’est le fondement du fédéralisme.

Pour une République de proximité ! Pour une République qui respecte et valorise les identités des territoires !

IMG_2997

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette