La solidarité internationale pour un monde plus humain

Publié le mercredi 21 mars 2007.

La mondialisation est un fait, source de développement et de mieux être, mais elle doit être orientée et régulée.

Augmenter l’aide publique au développement. Cette aide doit être portée à 1% du PIB comme cela est le cas, notamment, des pays scandinaves

Annuler la dette des pays du Sud

Affirmer une solidarité réelle avec les peuples en lutte pour leurs droits et pour la démocratie (Kabyles, Kurdes, Palestiniens...) et conditionner l’aide de la France au respect de ces droits

Renforcer les moyens d’action de la justice pénale internationale

Taxer les mouvements de capitaux, lutter pour la disparition des paradis fiscaux . Dans ce cadre, créer au niveau européen un organisme chargé de contrôler les activités des paradis fiscaux situés sur le territoire européen (Monaco, Liechtenstein…)

Soutenir les échanges équitables avec les pays les plus démunis (coopération dans les secteurs de l’éducation, de la formation des femmes, de la santé, de l’eau …)

Imposer des clauses sociales dans les accords économiques internationaux

Intégrer l’OMC au système des Nations Unies. introduire dans ses critères d’appréciation des normes sociales et environnementales

Créer une Organisation des Nations unies pour l’Environnement dotée d’un pouvoir de sanctions

Réduire le budget militaire de la France et transférer progressivement forces et équipements de l’armée française vers une armée européenne. Fermer les bases militaires françaises d’Afrique.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette