Régionales 2015 - Sondage : La gauche minoritaire en Bretagne !

Publié le mercredi 21 octobre 2015.

Le sondage de pré-campagne IFOP-FIDUCIAL, du 15 octobre 2015, propose une photographie du rapport de force de départ en région Bretagne. La surprise majeure est la projection de second tour qui donne 46% d’intentions de vote pour la gauche, contre 67% en 2010 (PS-PC-EELV-UDB) ! Les idées de gauche seraient donc minoritaires en Bretagne et la gauche perdrait 21% de ses électeurs (250 000) en 5 ans !

Visiblement, le parti socialiste est en chute libre en Bretagne, comme ailleurs, et ce malgré la candidature très médiatisée de J-Y le Drian, ministre de la défense. Le Drian, "homme providentiel" qui viendrait sauver la "vieille garde" socialiste en déclin.

Ce sondage présente une photographie électorale à un moment où les Bretons sont peu impliqués dans la perspective des régionales de décembre et où l’on a entendu parler que des "hésitations" d’un ministre qui se fait désirer...

Alors ce sondage, n’est probablement qu’un indicateur de tendance, et la campagne va commencer.

Un autre enseignement important démontre la percée du Front National en Bretagne (16% au premier tour), ce sondage indiquant de manière paradoxale, qu’une gauche minoritaire pourrait gagner l’élection grâce au vote FN !

Dans une Bretagne en crise (+ 89,4% de chômeurs depuis 2008) et toujours pénalisée par le refus socialiste de sa réunification (10ème PIB sur 13 régions !), les Bretons expriment un besoin d’identité, de respect des traditions, de valorisation de leur culture.

Ce sentiment est corroboré par ce sondage, qui indique que l’électorat de la liste de C. Troadec (8%), n’est majoritairement pas de gauche et voterait au second tour à 43% pour Marc Le Fur et à 17% pour le FN !

Au regard de ces éléments, il est probable que J-Y Le Drian soit positionné à son maximum, quand Marc Le Fur est sur sa base minimale de départ. D’autant plus que les Bretons rejettent le cumul de fonctions à 58% dans le sondage et que J-Y Le Drian n’a pas l’intention de quitter son ministère...

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette