Le dépassement du clivage droite-gauche à l’épreuve des régionales en Bretagne

Publié le mardi 28 juillet 2015.

Un article d’Yves-François le Coadic (voir lien ci-dessous) tend à démontrer que les nouveaux mouvements politiques européens ne se réfèrent plus au simple clivage droite-gauche. Peut-on considérer que l’évolution soit en cours en Bretagne ?

Selon M. Le Coadic, un phénomène de dé-latéralisation se manifesterait dans plusieurs Etats de l’Union Européenne, qui redéfinirait les classes politiques.

Syriza en Grèce, Podemos en Espagne, l’alliance CDU-SPD en Allemagne, le FPÔ en Autriche. Des coalitions en Finlande ou au Danemark se feraient sur de nouvelles bases politiques.

En France, une alliance objective se dessinerait de J-P Chevènement à N. Dupont-Aignan, selon une ligne "souverainiste".

Cette analyse semble démontrer une évolution du paysage politique, fondée non plus sur des blocs idéologiques, mais sur une vision pragmatique et concrète. Il est probable que l’évolution politique des opinions européennes n’ait de sens que dans la nouvelle perspective d’un clivage entre "fédéralistes" et "souverainistes", reléguant le clivage droite/gauche au second plan.

Le rassemblement "Oui la Bretagne" mené par C. Troadec ressemble à une démarche de ce type, mais à y regarder de plus près, il ne rassemble pas vraiment large, et s’est construit sur les valeurs de gauche du programme de l’UDB (Union Démocratique Bretonne).

"Oui la Bretagne" est radicalement positionnée à gauche, ce qui est forcément perturbant et insuffisant ! Quel dépassement de clivage ? Quelle dé-latéralisation ?

En-Avant-Bretagne/En-Awen-Breizh propose depuis 2011, une plate-forme de rassemblement des modérés qui pensent Bretagne. Cette plate-forme trouvera-t-elle un écho à l’occasion des prochaines élections régionales de 2015 en Bretagne ? Sous quelle forme ? Avec quelles alliances ? Quelles forces ?

"Pour que la Bretagne ne compte pas pour du beurre" et soit réunifiée, il est souhaitable de sortir des schémas classiques et d’envisager un nouveau paysage politique breton.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette