"Grande Pédélie" : Gigantisme territorial

Publié le mercredi 9 juillet 2014.

C’est au nom du "gigantisme territorial" que l’amendement "Ayrault" en faveur de la constitution d’une grande pédélie qui engloutirait la Bretagne, a été rejeté en commission des lois de l’Assemblée Nationale le 9 juillet 2014. Le bon sens serait-il enfin un critère de la réforme territoriale ?

Une tribune de J-M Ayrault en date du 6 juillet 2014, co-signée par 17 parlementaires pédéliens, faisait le forcing en faveur d’une fusion de régions pour constituer une "grande Pédélie" de Brest au Mans. Un amendement était immédiatement déposé à l’assemblée Nationale (le 7 juillet), afin de pousser "à la va-vite", une dernière cartouche désespérée des partisans d’une fusion-dilution de la Bretagne avec la région des Pays de la Loire.

Les arguments avancés de "bonne entente quotidienne", de "coopérations naturelles" étaient à nouveau mis en avant, avec en plus l’utilisation quelque peu "pernicieuse" d’un sondage allant soi-disant dans le sens de la fusion.

Ce sondage (PQR/LH2) en date du 3 juillet 2014, réinterprété par J-M Ayrault, démontre surtout que plus de 70% des Bretons des cinq départements et 58% des habitants des Pays de la Loire privilégient, en toute hypothèse la réunification de la Bretagne.

En posant des questions claires, seulement 6% des Bretons sont favorables à la fusion avec les Pays de la Loire (sondage LH2 du 10 juillet 2014 à la demande de Bretagne réunie).

Un argument de bon sens des députés (notamment M. Le Fur et T. Benoit), avancé en commission des lois, a contré magistralement la mise en scène pédélienne : "Le gigantisme territorial" d’une région qui irait à contre-courant de la nécessaire évolution des structures dans le sens d’une "proximité" des citoyens.

La proximité, la cohérence, l’efficacité, l’évidence sont donc naturellement dans la réunification de la Bretagne, et la constitution de 3 régions d’avenir : Le Val de Loire, Le Poitou et la Bretagne.

Les synergies avec la Bretagne n’existent qu’avec la Loire Atlantique, les autres départements des Pays de la Loire relèvent du Poitou (Vendée) ou du Val de Loire (Maine et Anjou), en synergie avec la région Centre (Orléanais et Touraine).

Les Pays de la Loire ne sont pas dans l’arc Atlantique, n’en déplaise à ses thuriféraires...

Répondre à cet article