L’université du Maine (Le Mans-Laval) en danger si fusion Bretagne-PDL

Publié le jeudi 5 juin 2014.

L’université du Maine (Le Mans-Laval), a voté fin mai 2014, à l’unanimité, une "motion de vigilance" relative au projet de rapprochement des universités de Bretagne et de l’espace "Loire" (Anjou-Maine).

Une excellente nouvelle qui plaide pour la réunification de la Bretagne, et vient anéantir le funeste projet de région fusionnée "Bretagne-PDL".


L’université du Maine craint, en effet, pour son avenir dans le cadre d’un ensemble trop vaste.

Selon son Président R. El Guerjouma, "il ne s’agit pas de vider nos universités... du fait d’une attraction grandissante d’universités mastodontes à Rennes ou à Nantes".

La crainte des universitaires de l’est de la pédélie avait déjà été exprimée en novembre 2013 par les universitaires de Brest. Une réforme qui créerait une région administrative de Brest au Mans, serait une aberration en termes d’aménagement du territoire.

Pascal Olivard, qui pilote le comité de coordination du projet, le reconnaît. "Ce projet aura un coût, il ne faut en attendre aucune piste d’économie. Notre périmètre sera tellement large qu’il rendra impossible toute mutualisation".

On croit rêver !

Vous avez dit technocratie... Ubu roi.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette