Notre Dame des Landes : Aéroport international de Bretagne

Publié le vendredi 16 novembre 2012.

Débat médiatisé s’il en est, la construction du futur grand aéroport de Bretagne n’en demeure pas moins une opportunité unique de développer la Bretagne à l’international et de permettre une réunification naturelle par la simple démonstration d’une unité géographique bretonne incontournable.

Rennes et Nantes en synergie, sans débat sur la préséance de l’une sur l’autre, c’est ce que nous offre l’aéroport de Notre dame des Landes.

La Bretagne est aujourd’hui amputée, subdivisée, ses contours sont flous et génèrent un malaise identitaire...

Le clivage ouest/est, au sein même de la Bretagne est une réalité désormais incontournable, comme toujours sans doute !

Ce clivage existe depuis longtemps : Breizh Izel (Basse Bretagne) et Breizh Uhel (Haute Bretagne), et alors !

Demain, la complémentarité de l’aéroport de Notre Dame Des Landes avec celui de Brest clarifiera la dynamique bretonne.

L’article de M. Crozet, dans l’Expansion du 16/11/12, en lien ci-dessous, explique clairement que cette opération est avant tout urbaine (développement de Nantes), rentable économiquement (emploi, croissance), écologiquement compatible (1 600 ha représentent une superficie négligeable au regard de l’urbanisation des terres entre Rennes et Nantes qui ne sont plus distantes que de 18 kms), dans le sens de l’histoire (aménagement du territoire et pertinence de l’avion sur les longues distances).

Demain, les Bretons n’auront plus à gaspiller leur empreinte écologique pour rejoindre Paris avant de s’envoler vers le monde entier !

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette