Réunification :"toute entrave serait inadmissible"

Publié le jeudi 12 janvier 2012.

L’assemblée nationale a voté, le 11 janvier 2012, par 284 voix pour et 30 contre (164 abstentions), la mise en place du référendum d’initiative partagée (art. 11 de la constitution) et sa déclinaison régionale (amendement De Rugy - Le fur), qui permet un référendum sur les 5 départements Bretons.

Désormais, c’est au Sénat de se prononcer. Selon K. Guyonvarc’h "toute entrave serait inadmissible".

L’UDB s’est réjouie de la victoire de la gauche au Sénat, en novembre 2011, nous allons savoir si elle avait raison ou si le cynisme est une valeur plus que partagée par les politiciens français...


Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette