5000 manifestants symboles d’une Bretagne entrée en résistance le 18 juin 2011

Publié le dimanche 19 juin 2011.

44=BZH. La force militante qui monte, la jeunesse bretonne se réveille et passe à l’offensive de manière intelligente.

C’est en Loire Atlantique, l’Ulster Breton, que les jeunes Bretons inventent de nouvelles formes d’actions en caricaturant les "guignols au pouvoir", en imaginant de nouvelles actions pacifiques et décapantes (barbouillages des symboles Pédéliens, détournement de la propagande "ligérienne", récupération de la tour Bretagne...).


5000 Bretons en résistance, la police en a compté 3000, et bien sûr le journal "Ouest France" en a vu aussi 3000, même s’il précise que les manifestants étaient plus nombreux en fin de soirée, combien alors ? 10 000 !!

Vous avez dit médias indépendants... Et ne parlons pas des radios et télévisions qui ont ignoré les 5 000 manifestants, quand ils relayent des actions groupusculaires à travers le monde...

Question posée par une banderole :"La prochaine fois, on fait quoi ?". C’est bien là le problème, face à ce déni de justice et au mépris, demain nous laisserons la France aux extrêmes de gauche comme de droite...

Nous les aurons prévenus... Ras le bol ! Trawalc’h !

Betek an trec’h !

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette