Sondage = sabotage !

Publié le samedi 7 mars 2009.

Un sondage publié opportunément par le journal "ouest France" le samedi 7 mars 2009, a de quoi laisser perplexe...

Si ce sondage montre à l’évidence que les hypothèses de "grand ouest" ou de "fusion des PDL et de la Bretagne" n’intéressent personne, il en va différemment de ses conclusions au regard de la Normandie et de la Bretagne.

Ce sondage, "énorme surprise" comme l’indique le journal, contredirait toutes les analyses récentes et les tendances de bon sens...

Ainsi face à une probable réforme dont tout un chacun s’accorde à reconnaître la cohérence et la légitimité, les 1209 sondés seraient représentatifs d’une tendance opposée !!!

De qui se moque-t-on ?

A vouloir trop en faire, il est probable que nos sondeurs en oublient les règles élémentaires d’un sondage objectif :

- Quid des "sans opinions" : Aucune trace dans ce sondage, c’est impossible, il y en a toujours...

- Quid de l’ordre des questions : La question mise en avant ("maintien du statu quo") est toujours favorisée et bénéficie d’un "biais de position"...

- Nombre de questions trop important : 4 questions qui ne se complètent pas1 choix d’immobilisme placé en tête, pour 3 choix d’évolution, sur 4 territoires différents. Les choix d’évolution "s’appauvrissent les uns les autres", alors que le choix conservateur est seul et favorisé par son positionnement.

Les 14% et 6% qui ont choisi une autre évolution que le rattachement, ne sont pas forcément hostiles à celui-ci et probablement pas favorables au statu quo.

La complexité de l’énoncé est l’ennemi de la clarté de la réponse.

Un sondage qui par un heureux hasard conforte la zone de diffusion du journal "Ouest France"...

ils sont vraiment sympas ces lecteurs :

Ils refusent la réunification de la Normandie, parce que cela obligerait le journal à gérer Rouen, et renoncent à la disparition des PDL, parce que gérer la diffusion du journal jusqu’à Bourges c’est compliqué (et plus vraiment à l’ouest !).

Un monde formidable, et ils pensent que l’on va vraiment tout gober...

Pour avoir un vrai sondage grandeur nature, nous attendons le référendum sur les 5 départements bretons...

PS : Malgré un sondage embrouillé, on peut avoir de l’espoir :

- 52 % de sondés sont favorables à une évolution en Bretagne administrative (B4)
- 47% de sondés sont favorables à une évolution en Loire Atlantique

Au total, ces chiffres ne sont pas mauvais dans le contexte actuel de "crise " et en l’absence "d’explications pédagogiques" des enjeux de la réunification, et du reformatage d’un "ouest" bien instable...

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette