Pour la suppression du département

Publié le lundi 28 janvier 2008.

Le rappport Attali valide l’analyse de l’UDB sur l’inutilité des départements.

"Les redondances et les chevauchements de compétences créent un éclatement de la responsabilité, la paralysie de la décision, et la déroute de l’administré".


La France, c’est 36 000 communes, 100 départements, 26 régions et 2580 EPCI (établissements publics de coopération intercommunale).

Quel "millefeuille" indigeste  !

La réforme et la modernisation des structures doit répartir clairement les compétences et allouer à chaque niveau de collectivité des ressources précises.

Renforcer les régions “chefs de files” du développement économique et de la formation professionnelle.

Faire de l’intercommunalité ou du “pays” un échelon cohérent doté de moyens et élu au suffrage universel.

Supprimer les départements, et transférer leurs compétences aux intercommunalités et à la région.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette